top of page
Rechercher

Le jour où j'ai découvert Alain Delorme...



En allant à Paris photo, j'ai découvert Alain Delorme... Un CV ahurissant, Alain Delorme est un photographe né en 1979, vivant et travaillant à Paris, diplômé des Gobelins section photographie. Son travail photographique est particulièrement graphique, oscillant entre réel et fiction, il arrive à tromper le spectateur par son détournement du réel qui nous oblige à nous approcher de ses oeuvres pour mieux les observer. Ce qui pousse à l'interrogation quant à la société contemproraine. Sa pratique est la photographie numérique. Son but est de dépeindre les phénomènes de normalisation et de standardisation véhiculés par notre société de consommation. Je vous invite à visiter son site internet pour découvrir un peu plus son travail https://www.alaindelorme.com/about/




Cette image est issue de sa série "Murmurations", série pour laquelle j'ai eu un énorme coup de coeur... Avec cette image, Alain Delorme joue la carte de la séduction d'abord par les couleurs extrêmement denses, puis par la composition avec des sujets aussi intriguants qui ont tous deux quelque chose de majestueux. Une certaine beauté fascinante se dégage de ces deux sujets (les éoliennes et le vol groupé des oiseaux). L'accent est mis sur une gamme chromatique de tons vifs ainsi que sur la démultiplication des sujets. Le spectateur est alors tenté de se rapprocher pour mieux observer la scène, et c'est seulement là que les détails trompeurs se dévoilent par une mise au point faite avec l'oeil qui vient désavouer cette première impression d'harmonie. Fascinant. J'aurais pu rester toute la journée devant cette série. je vous laisse aller sur le site pour la découvrir plus en détails https://www.alaindelorme.com/serie/murmurations/. Je ne veux pas trop vous en dévoiler je préfère vous laisser découvrir par vous-même.


C'est par ses photos qu'Alain Delorme montre son engagement dans la dénonciation d'une certaine forme d'exaltation aveugle portée sur nos sociétés contemporaines. Dénoncation encore plus flagrante pour notre fascination pour la beauté avec sa série "Little Dolls", je vous mets le lien pour que vous puissiez y jeter un coup d'oeil https://www.alaindelorme.com/serie/little-dolls/. Mais il s'attache à dénoncer également la fascination pour l'industrie chinoise, l'écologie... Le but étant de créer une illusion qui oblige le specateur à se mettre dans une position de recul par rapport à l'ampleur du problème réel. L'image devient alors une invitation à la prise de cosncience.


125 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


  • stephvocoretpoulain
  • Facebook
bottom of page