top of page
Rechercher

Un trompe l'oeil, parce que "C'est double plaisir de tromper un trompeur" - Jean De La Fontaine




Les villes, premiers espaces de nos démocraties, avec pour fond la réalisation de nos droits et de nos devoirs, sur un espoir de libertés... Savez-vous qu'en 2050, le citadin représentera 68% de l'humanité? La croissance urbaine est responsable d'une empreinte écologique sans précédent dans l'histoire de notre humanité, on parle d'une consommation à hauteur de 70% de l'énergie mondiale pour 70% d'émissions de gaz à effet de serre.


Actuellement, il nous faut 1,7 terre pour régénérer ce que l'humanité consomme. Et si toute l'humanité consommait comme les français, il nous faudrait 2,9 terres ! Le Jour du dépassement est l'indice qui illustre la date où, chaque année, l'humain consomme plus de ressources que la planète ne peut en régénérer en un an. En 2023, la date du Jour du dépassement est tombée au 2 août.


C'est pour ces raisons et bien d'autres que la ville ainsi que la question urbaine sont au coeur des préoccupations contemporaines en matière d'environnement et de développement durable. Pourtant les notions d'"écologie urbaine", "environnement urbain", "ville durable", et aujourd'hui "ville régénérative" restent floues pour le tout un chacun... Alors même que la notion d'"écologie urbaine", s'impose en France depuis les années 80, il n'est pas toujours évident d'en comprendre la démarche car elle a toujours été mal expliquée. Sa démarche a pour but d'appliquer à la ville les méthodes de l'écologie qui associe l'environnement à la nature, mais là encore, ce ne sont que des notions ambiguës.


En gros, s'il fallait apporter une définition aux notions "environnement et vie urbaine", il faudrait être en mesure, tout d'abord, de décoder les rapports sociétés / nature à travers les notions de représentation et de mode d'habiter. C'est une réflexion sur la conciliation de la ville et de son environnement ; des sciences naturelles et des sciences sociales ; des connaissances scientifiques et des actions publiques, voilà les sujets qui sont au coeur de l'écologie urbaine. La ville durable, quant à elle, valorise les thèmes du local et de la communauté. Les idéaux de démocratie locale, d'équité sociale, de décentralisation, de participation sont remis en avant, en opposition aux démarchent qui tendent de fonder "scientifiquement" une ville plus écologique...


Bref, la ville de demain n'a de cesse de changer de nom, de projet, de principes et même de valeurs sur fond écologique. En attendant, la planète brûle, les limites de l'habitabilité de la planète se font de plus en plus ressentir. L'être humain a beaucoup de mal à trouver la symbiose avec le vivant. L'humain continue de dégrader son environnement sans prendre une réelle conscience des nouveaux enjeux auxquels il va devoir faire face dans un temps imminent. Et notre président parle de l'utérus de la femme comme d'une arme de guerre je cite : "réarmement démographique"... Car nous les françaises, nous ne faisons plus de bébé...! Si les politiciens et leurs grandes idées vous font rêver, faites-le moi savoir !


A très vite pour de nouvelles aventures photographiques ! En attendant, que chacun fasse au mieux à son petit niveau, c'est comme ça que se font les grandes choses, par des petites gens aux petits gestes et non par des élites aux grandes idées, sinon, nous n'en serions pas là, puisque ce sont quand même eux qui gouvernent et décident...



47 vues0 commentaire

Comentarios


  • stephvocoretpoulain
  • Facebook
bottom of page