top of page
Rechercher

Samedi j'ai rencontré Vincent Jarroux à la Galerie Rastoll...



Samedi il faisait beau et plutôt chaud mais c'était une journée idéale pour aller flâner sur Paris et notamment à la Galerie Rastoll ; https://galerierastoll.com/fr/accueil ; (on n'hésite pas on clique sur le lien ! Merci !), pour voir l'exposition de Vincent Jarroux " Fatalité", et coup de chance j'ai eu l'honneur de rencontrer l'auteur. Je vous raconte tout ça...


Vincent Jarroux c'est un mec de 39 ans, humble, très intéressant qui mérite à ce qu'on lui porte toute notre attention. Il fait ce que nous appelons de la photo d'urbex, mais lui préfère se qualifier de créateur d'atmosphère. Et je suis parfaitement d'accord avec lui car ses photos sont bien plus que de la photo d'urbex ! Je voulais absolument voir cette exposition pour de nombreuses raisons, l'urbex est une des raisons car c'est une pratique qui me fascine un peu, le teasing a piqué ma curiosité. Malheureusement c'est un peu l'activité photographique à la mode en ce moment dans laquelle on trouve de tout : nus malaisants dans des lieux d'urbex, HDR, curseurs poussés à fond, mauvais goûts, bref... C'est un peu la foire à la coquille. Mais avec Vincent Jarroux, c'est tout l'inverse ! Dans son travail on y trouve surtout une belle maîtrise technique pour ne pas dire prouesse parfois pour travailler dans des lieux à des horaires où la lumière se fait rare. Une grande finesse dans son travail, une sorte de justesse qui vous fait entrer dans l'image, mais aussi et surtout la capacité de raconter une histoire avec des photos d'urbex car il sait créer des atmosphères ou plutôt des ambiances. Même si cela donne une impression d'assurance j'y ai vu une grande fragilité derrière, c'est un artiste, j'adore ! J'ai également remarqué la belle qualité de ses tirages, en caisses américaines, pas étonnant ils ont été fait chez Art Photo Lab; https://www.art-photo-lab.com.


En gros Vincent Jarroux m'a complètement réconciliée avec l'Urbex. Je ne suis absolument pas capable de faire ce genre de photos mais je suis parfaitement admirative de son travail. Je dois dire que j'ai eu deux ou trois coups de coeur sur son expo que vous pouvez encore découvrir derrière votre écran en cliquant sur le lien en jaune https://galerierastoll.com/fr/portfolio-56788-fatalite et peut-être même vous laisser conquérir totalement par une de ses photos en en faisant l'acquisition. Je vous conseille de lire son petit texte d'introduction à sa série qui est très intéressant et si vous souhaitez en découvrir plus, ba c'est là, sur le lien jaune (oui, je vous ai dit quand vous voyez un lien en jaune vous cliquez ce n'est pas compliqué !) https://vincentjarroux.fr, vous pouvez également le suivre sur Instagram et Facebook.


Alors voilà, un nouveau monsieur de la photo à suivre et de source sûre mon petit doigt m'a dit qu'il y aurait une prochaine exposition et probablement toujours chez M.Rastoll, tout du moins dans sa galerie qui se trouve au 16 rue Sainte-Anastase Paris 03. Pas tout de suite évidemment, mais à surveiller ! J'ai ouïe dire qu'il y avait un vernissage demain jeudi 1er juin d'un nouvel auteur... Je crois que j'ai bien envie d'y aller...



101 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • stephvocoretpoulain
  • Facebook
bottom of page