Rechercher

Port-en-Bessin-Huppain, l'autre versant...


Je me rends compte tout à coup que j'ai complètement arrêté de vous parler de mon aventure sur les plages du débarquement du mois de novembre ! J'en ai pourtant des choses à dire sur le sujet ! Et des images à vous montrer. Même si j'ai malheureusement conscience que mes photos de paysages ont moins de vues que mes photos de modèles... Je ne m'étendrais pas sur ce sujet...


Il y a de cela quelque temps, c'était bien avant Noël, je vous avais proposé une photo de Port-en-Bessin côté "nature" avec ses falaises, la mer, une mouette, etc. J'aimerais vous proposer aujourd'hui une autre vue de Port-en-Bessin-Huppain, une vue prise sur les hauteurs de ces fameuses falaises justement. Il faut savoir que Port-en-Bessin est une ville riche d'histoire ! Donc très intéressante.


Port-en-Bessin-Huppain est une commune du Calvados, région Normandie qui possède une histoire qui remonte à la fin de l'Âge de Bronze et son destin est indubitablement lié à la mer comme en témoigne la devise de la ville : "Res nostra mare" (la mer est notre loi). Depuis le Moyen-Âge elle abrite des pêcheurs locaux et des navires de passage marchands ou guerriers. Port-en-Bessin-Huppain est un havre naturel dans une faille de la côte du Bessin qui a été le " Port des Evêques" de Bayeux jusqu'à la Révolution. Au XV ème siècle, le 59 ème prélat de cette cité épiscopale y a fait creuser un bassin d'échouage qu'une tempête à détruit en 1622. Du XVII ème siècle au milieu du XIX ème, il gardera son statut de refuge naturel sans que des aménagements n'y soient réalisés malgré 250 années de pétitions des Portais, de mémoires, de rapports ou de projets divers. La reconstruction du port n'interviendra qu'à partir de 1860. Deux môles préfigureront l'avant-port et la création successive d'un premier puis d'un second bassin qui sera à l'origine du port à flot actuel. Port-en-Bessin est dédié à la pêche aux poissons frais et à la coquille Saint-Jacques. Mais depuis fin 2015, il s'affirme dans l'activité de la réparation navale à l'échelle de la Normandie.




Des fouilles menées au Mont castel en 2014 ont permis de confirmer une occupation du site dès la protohistoire. Si une fréquentation du Mont Castel durant la protohistoire semble attestée, la nature et la chronologie de cette fréquentation reste à être mise en évidence. La topographie et quelques informations disponibles orientent la réflexion vers un site fortifié de hauteur de La Tène finale (de 150 - 30 avant notre ère), de type oppidum, implanté en un lieu remarquable et éminemment stratégique depuis la fin de l'âge du Bronze (1350 - 800 avant notre ère). Une campagne de sondage a été réalisée en 2010, dans un contexte d'urgence à la suite de la découverte d'un vaste pillage sur le site. Ces testes ont confirmé les première hypothèses : le site est occupé durant l'âge de Bronze final puis voit la construction de fortifications à l'extrême fin de l'âge du Fer. Durant ces sondages, de l'armement romain a été mis à jour (bouterolle de glaive, trait de baliste, scorpion, balles de fronde en plomb...). Ces découvertes contribuent à confronter l'hypothèse selon laquelle les premiers camps militaires romains se seraient implantés sur des oppidas à la fin de la conquête avant d'être placés à l'écart de ces noyaux urbains dès la période Augustéenne.


Le port est donc occupé à l'époque Gallo-Romaine. plus tard, il constitue peut-être un élément du litus Saxonicum sous le nom de Grannona, mentionné comme Grannona in litore Saxonico. Après la fondation du duché de Normandie, il accueille une partie des chantiers navals de Guillaume le Conquérant qui préparait sa flotte pour envahir l'Angleterre. C'est son frère naturel, Eudes, évêque de Bayeux qui y fit construire quarante navires qui viendront grossir la flotte du Duc de Normandie.


Bon voilà pour aujourd'hui ! J'espère que vous n'aurez pas trouvé ce petit récapitulatif historique trop lourd... Même si j'ai bien constaté que mes photos de modèles dénudées attiraient plus de visiteurs... Mais tant pis il vous faudra continuer de supporter mes photos de paysages malgré tout. Je vous souhaite une belle journée et je vous dis à très vite !

27 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • stephvocoretpoulain
  • Facebook