Rechercher

Grandcamp Maisy.


Je vous livre les étapes de mon périple du mois de novembre un peu dans le désordre en espérant que vous ne m'en tiendrez pas rigueur... Je précise, pour mettre les choses au clair, que mon blog fait office de journal intime, en conséquence de quoi j'y consigne les choses personnelles qui me touchent, parce que cela me fait du bien de me livrer ici, dans les articles de mon blog. Mais surtout parce que ces histoires, ou plutôt ces anecdotes sont susceptibles d'avoir une quelconque influence sur mon travail photographique. Etant une personne entière, mes humeurs, mes déceptions, bref tout ce qui touche mon affect à une influence directe ou indirecte sur mon interprétation artistique et peuvent donc se faire ressentir dans mes photos... Cela étant dit, je suis passée par Grandcamp Maisy au mois de novembre.



Avant la Seconde Guerre mondiale, Grandcamp et Maisy étaient deux villages indépendants : le premier était tourné vers la mer avec une économie locale dépendante de la pêche, tandis que le deuxième était tourné vers la terre, reposant essentiellement sur l’agriculture. Au printemps 1944, Grandcamp-les-Bains était défendu par quatre points d’appui, le village (ainsi que Maisy) était occupé par les Allemands de la 12e compagnie du Grenadier-Regiment 726. Maisy était défendu de son côté par cinq points d’appui, deux batteries étaient situées au sud-ouest du village. Elles étaient respectivement armées par quatre canons de 155 mm F414 d’origine française et par quatre canons de 100 mm FH14/19 d’origine tchèque. Les deux batteries étaient ceinturées par un seul réseau de barbelés et par plusieurs champs de mines.


Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, les Alliés ont lancé un raid aérien massif au-dessus du Mur de l’Atlantique, visant notamment les batteries de Maisy. Ce raid a été suivi à l’aube par le bombardement naval délivré par le croiseur lourd HMS Hawkins. Malgré ce déluge de bombes et d’obus, aucun dégât majeur n’a été relevé sur les batteries lorsque les soldats américains ont commencé le débarquement sur Utah et Omaha, les deux plages les plus proches. En revanche, l’armement des points d’appui situés en bord de mer à hauteur de Grandcamp et Maisy ce sont retrouvés hors de combat. La batterie était toujours active et l’HMS Hawkins a repris ses tirs de neutralisation en journée contre les points fortifiés.


Le 8 juin 1944 à midi, les forces américaines provenant d’Omaha Beach avaient établi la liaison avec les sur