top of page
Rechercher

Est-ce que je vous ai déjà parlé de mon ami Alan Cat ?



A la vérité je n'ai pas énormément d'infos sur Monsieur Alan Cat ! C'est un homme discret qui fait son chemin avec de nombreuses expositions à son actif. Je l'ai rencontré sur le festival du nu à Arles dans le cadre des voies off. J'ai tout de suite adoré le personnage ! Nous avons eu une superbe conversation sur le parisien qui arrive en province et qui se croit en terrain conquit, puis une autre conversation très intéressante sur la chocolatine... Blague à part, j'ai tout de suite adoré le personnage mais bien plus encore son travail ciblé bien souvent sur la mise en valeur du corps de la femme dans des travaux peu communs mais de très grandes qualités ! Au-dessus, il s'agit d'une photo de la série "Spectral Bullet".


"Spectral Bullet", est un ballet décomposé au rythme des mouvements qui semblent saccadés, comme si les corps tournaient sur des axes invisibles. Le but est de montrer la turbulence des gestes par le biais de l'expression de l'élan. C'est un peu comme s'il donnait la parole aux corps et qu'il décortiquait leurs syntaxes (saint axe?)... Magie de l'image dans laquelle le temps semble distendu, étiré. Métaphore d'une idée qui nous préoccupe tous, le temps qui passe, instable et fuyant mais surtout impalpable. C'est le roman des fractions de secondes du mouvement d'un corps, véritable révélation pour l'oeil.




Dans un autre style, j'ai envie de vous parler de sa série "Dark Phantom", qui tourne autour du voyage et de notre imaginaire pour y dévoiler ce qu'il y a en nous de plus sombre. Un travail énigmatique pour l'oeil mais aussi pour notre tête, nous renvoyant parfois à ce qu'il y a de moins connu en nous mais d'enfouit très profondément. La femme devient ici séductrice effrayante au profit de l'univers onirique, jusqu'à dévoiler l'angoisse palpable qu'elle peut susciter chez l'homme par le pouvoir qu'elle peut avoir sur lui. Métaphores de nos peurs bien sûr, mais pas seulement, de nos désirs surtout... Véritable catharsis, pourquoi avons-nous peur de nos désirs ? Quels troublent cachent-ils ?...




C'est avec cette série "WetM BodyS" que j'aie rencontré Alan Cat qui exposait dans une sorte de petit atelier, qui collait parfaitement à son travail, dans une petite rue, à Arles... Je dois dire que j'aie été très impressionnée par son travail. Je ne possède pas d'informations sur l'intention de cette série, mais elle est superbe. Personnellement cela ma fait penser à la beauté de corps que l'on souhaiterait figer, car le rendu me fait grandement penser à de la sculpture. Il y a un énorme travail de lumière évidemment, mais aussi sur les formes et la matière notamment avec ce drapé prépondérant à l'image. Peut-être que le mieux serait de venir à sa rencontre sur le festival "L'Art du Nu" à Sauzet le 22, 23 et 24 mars... Je ne sais pas ce qu'il va décider d'exposer... Heureuse d'exposer à ses côtés !


Rendez-vous très vite pour de nouvelles aventures photographiques ! Bon week-end !

61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


  • stephvocoretpoulain
  • Facebook
bottom of page