Rechercher

Drôle de monde...


Voici une des photos de ma dernière séance avec Rose. Un bien joli cliché qui n'a pas été choisi au hasard pour illustrer mon post d'aujourd'hui. Je trouve que cette image est très belle parce que, malgré le décolleté outrancier et magnifiquement bien porté de ma petite Rose, elle dégage beaucoup de retenue mais aussi une grande classe. Deux choses fabuleuses mais difficiles à trouver dans la vie de tous les jours dans la période actuelle malheureusement.


Cette semaine j'ai été confrontée par deux fois à des comportements inopportuns par le biais de paroles déplacées. Dans des contextes très différents, certes. Je me rends compte que lorsqu'on est trop gentil avec les gens ils ont tendance à abuser de cette gentillesse, donc cela remet mes sens en alertes. Ensuite, je ne comprends pas pourquoi certaines personnes se permettent ce que vous ne vous permettez pas. J'essaie de rester le plus possible à ma place, en revanche lorsqu'on m'attaque je riposte, très bien et à ma manière. Attention je peux mordre !




Par deux fois cette semaine, avec des personnes différentes, j'ai été confrontée à des paroles qui laissent entendre que le rapport de force est bel et bien là. Le tout un chacun cherche à s'imposer à l'autre. Cela semble être une nouvelle tendance. Tendance qui ne fonctionnera pas avec moi ! D'abord, il faut savoir que l'on est toujours le con de quelqu'un. Donc personne ne devrait tenir pour vérité ce qu'il pense ou croit savoir. C'est un adage que l'on retrouve en photo d'ailleurs. Il n'y a pas de vérité photographique. C'est ce qui fait la beauté de cet art.


La seule vérité valable, c'est l'émotion. L'émotion que vous faites passer par le biais de votre image, et l'émotion que perçoit celui qui la regarde. On ne peut pas tous être sensibles aux mêmes choses. Si pour moi, une photo est une de mes préférées, cela peut-être en raison de la technique que l'oeil du novice ne verra pas, ou plus simplement à l'histoire de sa prise de vue, ou pour ce qu'elle dégage. Il est avéré que mon choix n'est pas forcément le vôtre. Cela devient intéressant d'en parler quand on s'exprime sur le sujet sans laisser penser à l'auteur que l'on détient la vérité sur cette photo. Il faut savoir être humble surtout lorsque nous ne sommes pas l'auteur d'un travail.


Et cela marche dans la vie de tous les jours aussi ! L'harmonie c'est l'art d'échanger sans s'imposer à l'autre. Taire le rapport de force qui est malsain, qui met mal à l'aise, au profit d'une relation plus saine parce que fluide et basée sur la confiance. Une personne qui cherche à s'imposer à moi n'aura jamais ma confiance, au contraire, elle y gagnera ma défiance, se frottera à mon sale caractère parce que oui je suis féministe, mais une vraie ! Pas une de ces folles qui considèrent qu'une publicité Aubade est avilissant pour la femme ! Non ! Je suis de la graine des féministes à l'instar de Simone de Beauvoir, Coco Chanel, ou encore Colette, Simone Weil... Mais qu'est-ce qu'une vraie féministe, me direz-vous ? Nous en perdons notre latin ! Et bien mon petit, une vraie féministe, c'est une femme qui s'assume, qui est forte, qui est indépendante. C'est une femme qui veut que l'homme lui tienne la porte sans penser que cela lui volera son indépendance. Une vraie féministe, c'est tout simplement une femme qui assume le fait d'être une femme avec tous les avantages et les inconvénients que son genre lui a transmis. Accepter la force et les avantages que sa beauté peut lui apporter, tout en jouant des faiblesses que son petit corps de femme lui fait vivre au quotidien. Ëtre féministe c'est faire une force de ses faiblesses sans devenir agressive envers les hommes. Devenir l'égal de l'homme c'est avant tout devenir l'égal de soi-même sans se laisser submerger par ses frustrations. Ëtre une femme c'est la plus belle chose et la plus grande chance d'une vie, à condition d'être en accord avec son statut...

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • stephvocoretpoulain
  • Facebook