Rechercher

Coup de gueule...

Dernière mise à jour : 16 janv.


Aujourd'hui je suis en colère et je compte bien le faire savoir ici. L'objet de ma colère : certaines femmes ! Après m'avoir traitée de misandre on va sans doute me traiter de sexiste ! Cela tombe bien c'est le sujet de mon prochain projet... En plus j'assume totalement absolument tous mes dires ! Donc, à bon entendeur, salut !


Soyons clairs, même les femmes les plus indépendantes et les plus féministes se sont surprises au moins une fois dans leur vie à aimer le regard conquérant des hommes sur elles. Quelle femme n'a jamais désiré être un objet soumis dans les bras de son partenaire ? Que celle-ci me jette la première pierre comme dirait l'autre ! Ces désirs sont-ils vraiment incompatible avec une quelconque indépendance ? Serait-ce une trahison à l'idée féministe ? Vraiment ? Moi je réponds : hypocrisie ! Peut-on attendre que les hommes fassent le premier pas et revendiquer l'égalité des sexes ? Là encore je réponds : manque de cohérence ! Les ambiguïtés féminines sur ces sujets sautent aux yeux dans la vie courante ou dès que l'on ouvre un pseudo magazine féminin. Selon leurs articles il faut être libre, avoir sa propre carrière, ne pas accepter de traitement dégradant de la part des hommes et dans les pages suivantes on vous explique quel régime suivre pour être la jolie petite femme au corps parfait pour Jules...! Ou quoi faire pour être la petite maman parfaite, la femme parfaite dans son attitude, comment s'abaisser à récupérer son ex, etc, etc ! COHERENCE LES FILLES ! Voilà ce que c'est qu'être féministe ! Assumer ses actes et avoir un minimum de cohérence !


La vraie question c'est : est-ce que la femme participe à la domination masculine d'une manière ou d'une autre ? On m'a toujours appris qu'il n'y avait pas de bourreaux sans victimes ! Mais est-ce que cette participation peut-être considérée comme volontaire ou est-elle le simple résultat de l'omniprésence de la domination masculine ? Mais est-ce que la soumission est nécessairement un mal si elle est assumée ? Car tout le problème est là !