top of page
Rechercher

Connaissez-vous Patrick Perroquin ?




J'ai rencontré Patrick Perroquin lors de mon exposition sur le festival de Veigné édition 2023. J'ai découvert un homme très sympathique, festif, toujours de bonne humeur avec un grand talent. Il fait des choses très artistiques et très esthétiques... Plutôt avare sur les détails de sa vie il n'est pas commode de trouver quelques informations le concernant, mais...


Je peux vous dire que Patrick Perroquin est un ancien parisien qui a été photographe dans le milieu de la pub et de la mode. Il fait partie de cette génération au parcours atypique mais intéressant et riche. Aujourd'hui il s'est exilé du côté de Vendôme pour laisser libre court à son côté artistique, en bref, il fait ce qu'il aime et ce qu'il veut... Après avoir côtoyé certains milieux parisiens, il choisit de revenir aux sources en s'attachant à donner une vision artistique de la nature. Son cheval de bataille, sublimer les éléments à l'heure bleue. En parlant d'éléments, de quels s'agit-il ? Et bien de branches, de pierres, de végétaux mais aussi d'animaux marins...




Pour découvrir sa série "Errance nocturne", je vous propose d'aller directement découvrir son travail sur son site internet https://www.patrickperroquin.com (on fait comme d'hab' on clique sur le lien jaune...). Patrick Perroquin est un passionné de plongé sous-marine, et pour constituer sa série il a voyagé aux quatre coins du monde, Egypte, mers d'Asie, Malte, mais aussi dans les Gorges du Tarn, cela ne s'invente pas ! Dans ses images on y voit du bleu, mais surtout de l'obscurité qui donne un côté mystérieux aux choses les plus banales, qui deviennent presque des êtres féeriques.




Je vous présente là mon coup de coeur de ce qu'il a présenté à Veigné. Si l'on regarde cette image à une certaine distance on y voit de façon métaphorique évidemment, un corps presque féminin, une hanche à défaut d'une branche... Un corps de femme vieillissant pour ne pas dire décharné, un squelette qui dans sa maigreur reste femme avec une certaine sensualité. J'adore découvrir en m'approchant de l'image moult petits détails sur le côté gauche, qui pourraient ressembler à un thorax, des côtes entremêlées... J'aime les contrastes marrons et blancs jaunâtres... C'est mon gros coup de coeur peut-être parce que je suis femme et que cette image me rappelle le fait que la matière retourne à la matière mais n'est jamais perdue, et que même décrépite, la beauté d'une femme sera toujours la beauté d'une femme, naturellement belle et inégalable sauf par la nature...


Voilà pour cette semaine. Allez découvrir le travail de ce mec que j'adore et qui est d'une gentillesse absolument géniale ! https://www.patrickperroquin.com A bientôt pour de nouvelles aventures photographiques !

75 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


  • stephvocoretpoulain
  • Facebook
bottom of page