top of page
Rechercher

Ce que l'on ne pardonne pas aux femmes



Ce que l'on ne pardonne pas aux femmes, et ce de tous temps, c'est d'être physiquement présentes dans l'espace public. Les femmes deviennent un problème, voire un danger pour certains hommes lorsqu'elle sortent de l'espace privé du foyer pour se montrer. La femme qui ose affirmer une personnalité, ses idées, pire, qui exerce la moindre influence est vue d'un mauvais oeil.


C'est que la société tient à l'ordre des espaces et des genres : le public et le privé, le politique et l'intime, le masculin et le féminin. Alors pour que la femme reste à sa place on la juge, on la critique dans le seul but de la briser. La liberté des femmes fait peur, sa sexualité effraie, et les corps dérangent. Quoi que nous fassions, quoi que nous disions, quoi que nous décidions, nous aurons toujours tort et ça dure depuis Eve et sa foutue pomme !


Elle a grossi, elle a maigri, elle fait trop de sport, elle devrait se mettre au sport, elle a vieilli, elle est vulgaire, elle s'habille mal, elle est trop belle donc forcément conne, elle ne ressemble à rien, elle est trop sexy donc ça doit-être une pute, elle sort avec un mec plus jeune c'est parce qu'elle refuse de vieillir, elle sort avec un mec plus vieux c'est parce qu'il l'entretien, elle n'a pas d'enfant parce qu'elle est égoïste, bref, les critiques ne s'arrêtent jamais quoi que la femme fasse, dise, et affiche.


Les critiques ne viennent pas forcément de la bouche de ceux que l'on croit mais plutôt de celles que l'on ne soupçonne pas. On ne pardonne pas à la femme d'être femme. On lui pardonne sa jeunesse, mais dès qu'elle veut sortir de cette image, par l'obligation du poids des années ou par un comportement lucide au regard des années à venir, on ne le lui pardonnera plus son statut. Tous les moyens sont bons pour faire taire une femme, mais le meilleur moyen est de la ramener à son statut créer par notre société. Le diktat du sois belle et tais-toi est toujours en vigueur en 2023...

84 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • stephvocoretpoulain
  • Facebook
bottom of page